Article Sophrologie et Burn out: comment le prévenir et le prendre en charge

Publié sur LINKEDIN

Sophrologie et Burn out: comment le prévenir et le prendre en charge

Published on July 22nd, 2020

 

 

“Dracarys”...si comme moi vous visualisez Drogon en train de faire un barbecue géant laissant derrière
lui uniquement un tas de cendres, cela vous aidera à vous représenter ce que vous ressentez lorsque
vous faites un Burn Out : littéralement consumé de l’intérieur, épuisé, hébété, la moindre tâche vous
apparaît comme insurmontable, impossible de vous organiser, d’avancer, de sortir de cet état de
profond désarroi...et cette incompréhension “de ne pas l’avoir vu venir”...et pourtant tous les signaux
étaient au rouge, les proches alertaient, mais non, on ne réalise, ce qui nous arrive, que quand il est
trop tard et qu’on est déjà en Burn out.


Le Burn out est un processus insidieux qui se déclenche dans la sphère professionnelle mais qui sans
aucune forme de prise en charge finit par contaminer la sphère privée et peut mener à une profonde
dépression. Également appelé syndrome d'épuisement professionnel, il est défini par la Haute
Autorité de la Santé (HAS) comme un état d' « épuisement physique, émotionnel et mental qui résulte
d’un investissement prolongé dans des situations de travail exigeantes sur le plan émotionnel ».
Ce mal, devenu un véritable phénomène ces dernières années (selon une étude du cabinet
Technologia datant de 2014, près de 3 millions d’actifs seraient à risque par rapport au Burn Out) a
fait l’objet de nombreuses publications sur ses causes, comment il se traduit, quels en sont les signes
avant-coureurs...


Dernièrement, les analyses se portent sur le “après”. Comment aider le salarié à revenir sereinement
au sein de l’entreprise sans qu’une rupture conventionnelle ou une reconversion soient les seules
issues ? Comment amener l’entreprise à agir en amont et à s’adapter en aval une fois le diagnostic du
Burn Out posé, afin que la prise en charge ne repose pas uniquement sur le salarié et la médecine du
travail, mais également sur les employeurs ; le but étant d’influer tant sur l’environnement que sur
l’humain, car il n’est dans l’intérêt de personne de se retrouver avec un nombre croissant de salariés
brisés par le monde du travail et in(re)casables, n’est-ce pas ? On a déjà fort à faire avec le chômage
endémique en France pour ne pas compliquer encore plus la situation du marché du travail en
France...

"La vie moderne est une course effrénée à laquelle nous participons tous, et dont la seule victoire

est le Burn Out", A.Verschaere.


Il est important de comprendre que n’importe qui peut être touché. En effet, d’abord observé chez
les personnes dont le travail les positionnait dans un fort rapport humain, et donc un fort impact
émotionnel (soignants et enseignants notamment), nos rythmes modernes, sur fond de chômage de
masse et d’injonctions à la réussite, toujours plus de réussite, ont produit la parfaite combinaison pour
que le spectre du Burn Out envahisse désormais tous les secteurs professionnels. Certes, certains
profils y sont plus prédisposés que d’autres, mais notre société, de plus en plus anxiogène et
concurrentielle, fournit un terreau propice au Burn out en ajoutant au stress ambiant, de profonds
décalages entre les attentes des individus et la réalité.


Désormais, on observe même des syndromes d’épuisement généralisé en dehors du marché du
travail. On retrouve ainsi le même processus pernicieux et les mêmes symptômes d’épuisement
physique, émotionnel et mental, auprès de personnes vivant une sorte d’overdose de leur vie (burn
out sociétaux = burn out parental, burn out numérique chez les personnes connectées en
permanence...).


Appliquée au Burn Out, le travail complet psychocorporel proposé par la sophrologie a pour but de
compenser l’épuisement émotionnel, physique et psychique en reconnectant la personne avec ses
sensations. Cette faculté d’être de nouveau à l’écoute de son corps et de ses besoins est en effet ce
qui est le plus rapidement impacté par le stress chronique. Ce retour à la corporalité, à ses sens facilite
une reconnexion avec soi-même, un retour au moment présent, une prise de recul. Peu à peu, on
retrouve son énergie et on finit par sortir de cette sorte d’état de choc, de cet état atone. Le Burn Out
atteint également insidieusement l’image que la personne a d’elle-même entraînant progressivement
une déshumanisation de la relation humaine. En portant à nouveau un regard positif sur la vie et sur
elle-même, elle peut à nouveau s’ouvrir aux autres. Le Burn Out atteint la personne au plus profond
de ce qu’elle est générant ainsi une perte de sens, des doutes sur ses capacités et sur son
accomplissement personnel. La sophrologie permet de travailler la confiance en soi et l’estime de soi.
On peut alors retrouver sa place dans son existence et relever la tête.


En vue d’un retour à son poste ou au travail tout court, un travail spécifique supplémentaire sera
proposé à la personne, à mi-chemin entre la préparation mentale et la gestion de phobies, afin que la
personne puisse avoir à sa disposition tous les outils nécessaires pour un retour au travail serein.


A noter enfin, que le Burn out peut parfois être accompagné de harcèlement moral. Marie-France
Hirigoyen le définit comme “une conduite abusive qui par des gestes, paroles, comportements,
attitudes répétées ou systématiques vise à dégrader les conditions de vie et ou de travail d’une
personne”. L’accompagnement sera alors adapté à la prise en compte de cette violence psychologique
et combinera prévention/gestion du Burn out et accueil d’une victime de relation toxique (cf. Article
“Accompagner les victimes de relations toxiques publié sur Linkedin
https://www.linkedin.com/…/urn:li:ugcPost:6691384438707798…/ ).


Le Burn out emporte tout avec lui : travail, famille, amis, santé... S’en relever est un processus
individuel : de même qu’il y a autant de Burn out que de personnes qui en ont souffert ou en souffre
encore, il y a autant de processus de résilience et de guérison du Burn out. Il peut prendre des mois,
des années, entraîner un changement parfois radical de vie ou a minima des aménagements. Le
prévenir est donc un enjeu primordial. Le prendre en charge est un enjeu fondamental. Car au-delà
du parcours individuel douloureux de la personne et son impact sur toute sa sphère familiale et
professionnelle, la généralisation du Burn out interroge le fondement et la pérennité de notre marché
du travail, notre rapport au travail, et par là-même ce qui fait société aujourd’hui en France.


Emilie Lhotellier Sophrologue

© 2019 by Emilie Lhotellier. Proudly created with Wix.com

© Logo Arbre de vie, Julie Bee

Retrouver les créations pleines de vie et de poésie de Julie Bee:

https://www.juliebeefrance.com/

 

Emilie Lhotellier

Cabinet

10 Rue Albert Camus

31320 Castanet Tolosan

06 59 79 75 05

emilie.lhotellier@hotmail.fr

Selon localisation consultations à domicile. Consultations par Skype.

  • Instagram
  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icône
  • Youtube